25 septembre 2010

Le peintre de la vie moderne

"Être hors de chez soi, et pourtant se sentir partout chez soi ; voir le monde, être au centre du monde et rester caché au monde, tels sont quelques-uns des moindres plaisirs de ces esprits indépendants, passionnés, impartiaux, que la langue ne peut que maladroitement définir." - les observateurs. Mais hélas, si "peu d'hommes sont doués de la faculté de voir; il y en a moins encore qui possèdent la puissance d'exprimer." La sensibilité de l'artiste, sans en avoir le talent : quelle frustration !

Posté par CaLLie à 19:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le peintre de la vie moderne

Nouveau commentaire